Bridge to Nowhere

Bridge to Nowhere

Le Bridge to Nowhere est un pont situé en pleine forêt et ne menant absolument nulle part !

Le pont a été construit dans l’idée de relier les villes de Pipiriki et Raetihi entre 1935 et 1936. Cependant, l’absence de route entre les deux villes et les conditions de vie difficiles sur place ont forcé les habitants à rebrousser chemin vers la ville. De même, l’agriculture ne rencontrait pas le succès escompté. Il était en effet très difficile de faire pousser quoi que ce soit dans la région. Le Bridge to Nowhere a donc été abandonné à son sort pour devenir aujourd’hui une attraction touristique à laquelle nous n’avons pu résister.

La track commence par une traversée en jetboat à travers un décor digne de la jungle. Le paysage défile sous nos yeux au fur et à mesure que nous nous enfonçons dans la forêt pour attraper la piste menant au Bridge to Nowhere. Après une petite marche, nous apercevons enfin le pont tant convoité. Il trône seul au milieu de la forêt, reliant simplement une rive à l’autre. Nous nous installons pour pique-niquer et découvrir l’histoire de ce fameux édifice grâce à des photos d’archive et l’histoire personnelle de notre guide. Il fait partie de l’une des dernières familles à posséder une ferme aux alentours du pont.

Sur la route du Bridge to Nowhere
Sur la route du Bridge to Nowhere

Une fois rassasiés nous repartons vers le jetboat pour la dernière étape de la journée, la descente de la rivière en canoë. Première fois en canoë pour moi… et je pense que je n’aurais pas encore rejoint la terre ferme si j’avais été seule aux commandes du bateau 😉

Fin de la randonnée en canoë
Fin de la randonnée en canoë

Le Bridge to Nowhere fait partie de l’une des Great Walks de la Nouvelle-Zélande. Une randonnée historique pleine de charme dont vous pouvez découvrir toutes les photos sur notre page Facebook juetdine.

A très bientôt,

Ju et Dine

Ne soyez pas timide, laissez-nous un petit mot ;)